Nos solutions métal

Plafonds métalliques

Des solutions pour toutes vos configurations de plafonds métalliques.

Plafonds tramés de bureaux, circulations, stabilité au feu pour les immeubles de grande hauteur ou démontabilité pour un accès simplifié aux opérateurs de maintenance, les solutions ECHAME sont multiples.

Nos bac lourds pour associer l’isolation latérale à l’absorption acoustique. Indispensable quand le cloisonnement des bureaux est réalisé après la pose des plafonds filants.

Les solutions d’activations pour vos plafonds rayonnants. Les plafonds ECHAME participent au confort thermique de vos bâtiments grâce à l’installation de système de circulation d’eau chaude ou d’eau froide dans vos plafonds, cloison et habillage métallique. Hiver ou été, vos plafonds sont régulés pour vous garantir un espace de vie à la bonne température.

De solutions standardisées à de multiples options, les bacs métalliques ECHAME offrent un large éventail de solutions.

Les finitions et garnissages

Les bacs longue portee

Pour aller plus loin

Le plafond métallique, la noblesse d'une matière haut de gamme

Très prisés en rénovation, les plafonds métalliques acoustiques offrent plusieurs avantages en termes de résistance, d’accessibilité et de confort. En effet, le revêtement en acier du plafond est une étape importante dans le processus de construction ou de rénovation d’un bâtiment. Le plafond est l’un des éléments les plus remarquables dans une pièce, dès le premier instant. Ainsi, pour obtenir le résultat escompté, il doit être choisi selon les goûts et fabriqué avec des matériaux de haute qualité.

Que signifie plafond suspendu ?

Il s’agit d’un ensemble de techniques permettant de corriger les irrégularités du plafond d’origine. Le plus souvent, il est placé sur un cadre métallique dans lequel s’insère une plaque de plâtre. Pour intégrer l’isolation du plafond, il est fortement recommandé de laisser un espace entre le faux plafond métallique et le plafond existant. En suspensions et composés de rails, ils sont également appelés plafonds suspendus fixes.

Grâce à une ossature métallique, des isolants, des câbles électriques, des éclairages à LED peuvent être intégrés ou encastrés dans ces plafonds. La structure peut alors être recouverte de divers matériaux. Il peut s’agir de plaques de plâtre, de lattes de bois ou de PVC, ainsi que de panneaux décoratifs en métal ou en aluminium perforé. Économiques et faciles à assembler, les plaques de plâtre sont le plus souvent utilisées dans les rénovations.

Quel sont les avantages de l'utilisation d'un plafond métallique ?

S’équiper d’un plafond métallique procure de nombreux avantages aux résidents.

Une aisance acoustique

Pratique et esthétique, le plafond métallique vous permet non seulement de personnaliser votre plafond à volonté, mais également d’assurer une isolation thermique et phonique.

Pour les bâtiments accueillant de grands publics, les faux plafonds métalliques avec dalles représentent l’option idéale. Ce type de plafond est la solution la plus efficace lors de l’installation d’une isolation phonique de haute qualité. En effet, dans ce type d’établissement le niveau sonore est assez élevé compte tenu du nombre de personnes au mètre carré. Pour un confort d’écoute de qualité pour tous, les plafonds métalliques répondent parfaitement à ce problème. Ils sont particulièrement appréciés dans les bâtiments tels que les locaux commerciaux, les restaurants, les hôtels et les musées.

Une esthétique design et pratique à la fois

Bien qu’ils soient moins présents sur le marché résidentiel, les plafonds métalliques offrent un rendu contemporain inégalé grâce à leur design très épuré. Cet argument fait de ce faux plafond métallique une solution adaptée aux établissements de luxe tels que les hôtels. Les panneaux de plafond métallique ont un caractère acoustique de grande qualité. En laqué, lisse, ou en aluminium, ils peuvent recevoir une variété de finitions pour se fondre parfaitement dans l’atmosphère.

En plus, ils sont réputés pour leur forte étanchéité. Comme ils ne se détériorent pas facilement, ces plafonds ont une durée de vie de vie plus longue. Pour dissimuler les réseaux électriques et autres systèmes de ventilation sans compromettre l’esthétique, ces dispositifs sont recommandés par les professionnels. Effectivement, ils offrent un plénum couvert avec des panneaux de plafonds fixés directement sur une ossature métallique.

Enfin, le plus gros avantage des faux plafonds en métal est qu’ils sont entièrement personnalisables. Des plafonds en bois, zinc, textile ou métal peuvent être fabriqués à partir de différents matériaux.

Quel sont les démarches à suivre pour installer un plafond métallique ?

L’installation d’un plafond suspendu en métal demande un soin minutieux, de la patience et beaucoup de matériels tels qu’un laser mètre, un élévateur de plaque, un cadre, une ligne… Pour ce type de mise en œuvre, il est recommandé de faire appel à un expert. Il est possible de disposer un plafond métallique en six étapes.

Mesurez les dimensions de votre pièce

Pour plus de précision, mesurez soigneusement votre pièce et marquez l’endroit où vous souhaitez connecter les câbles. Utilisez ces mesures pour calculer vos exigences en matière de plaques de plâtre, de rails et de suspensions.

Effectuez des tracés

Dessinez au crayon l’emplacement exact du futur faux plafond. Toutefois, n’oubliez pas de tenir compte de l’épaisseur de la plaque de plâtre. Pour obtenir un meilleur résultat, assurez-vous qu’il est bien droit. Attention, il est assez difficile d’utiliser ce genre de techniques particulièrement dans les vieilles maisons.

Posez les suspentes du plafond métallique

Il est temps de visser la ligne sur les poutres. Pour commencer, ajustez grossièrement d’abord, puis alignez les suspentes avec plus de précision. Étirez la ficelle entre chaque rangée pour visualiser les rails.

Assemblez les rails

Coupez les rails à la longueur requise avant de les fixer à l’extrémité de la ligne. Disponibles dans toutes les tailles, les rails sont pratiques lorsqu’ils sont longs, mais difficiles à transporter si vous n’êtes pas équipés. Pour une bonne esthétique, n’oubliez pas que le faux plafond doit être parfaitement droit. Vérifiez-le régulièrement avec un niveau à bulle.

Fixez la plaque

Commencez toujours par placer la plaque sur le mur. Puis, positionnez-la correctement contre les rails et visez-la. Pour cette étape, il est nécessaire d’utiliser un lève-plaque, et un bras prêt à aider est aussi indispensable.

Réalisez les finitions

Pour un travail propre, les têtes de vis et les joints existants entre les différents panneaux doivent être recouverts d’un mastic à base de plâtre. Chaque joint doit être rempli de plâtre puis entièrement recouvert d’une bande de calicot. Étalez et disposez les différentes bandes avant de les tremper dans le mastic. Une fois le revêtement sec, vous ne devez pas oublier de poncer la bande à joint pour obtenir une surface parfaitement lisse. Pour terminer, vous pouvez utiliser différentes couleurs ou un autre revêtement comme du papier peint ou un enduit décoratif pour sublimer le plafond métallique.